Coeur conscient

Lorsque la science moderne s’intéresse à la conscience, elle prend pour objet d’étude le cerveau. Quant à la tradition, qu’elle soit antique, d’Orient, d’Occident, ésotérique ou exotérique révélée ; elle nous rappelle que le barycentre de la conscience se situe au niveau du cœur.

Plus qu’un point, le cœur conscient est une porte. Cette porte vers le Transcendant, Jésus-Christ l’a mise en scène pour nous, il l’a franchie devant nous ; nous invitant à l’imiter en tâchant de se rapprocher à notre tour du cœur conscient logé et présent en chacun de nous. Ce cheminement de délivrance est à notre portée, comme tout travail dont le résultat dépend essentiellement de nous.

Ainsi parla Jésus-Christ : « Lève-toi, et suis-moi… »; « Cherchez le Royaume, et tout le reste vous sera donné… »; « Car celui qui m’a vu, a vu le Père… ».

Les Pères du désert ne s’étaient pas trompés, en désignant Jésus-Christ pour ce qu’il est : le Paraclet. En le nommant pour qui il est : le Fils.

shutterstock_2384478 - rui vale sousa_ter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s